Leaving Cert. French Expression écrite: De la Neknomination à la Smartnomination

Leaving Cert. French Expression écrite: De la Neknomination à la Smartnomination

Au départ, les « neknominations » ne devaient être qu’un délire d’Australiens alcoolisés : se filmer en train de boire un verre cul sec et défier ses amis d’en faire davantage en vidéo. Quatre morts plus tard, le phénomène arrive en France.

Selon le magazine  « Vice », ce nouveau type de « binge drinking » serait né dans un lycée australien à Scotch, dans l’ouest de l’Australie. Parfaitement adaptées aux dynamiques virales du Web, les nominations ont rapidement gagné l’ensemble du pays, puis le Royaume-Uni. Des fanpages sont créées, entraînant les abonnés à se livrer à des challenges de beuverie toujours plus extrêmes. Consommation sur un surf, au volant, en hélicoptère, les adeptes testent leurs limites avec toujours plus d’alcool. Et les trouvent. Plusieurs jeunes ont déjà succombé à des comas éthyliques outre-Manche.

La France touchée

Avec déjà plus de 25 000 fans sur sa page Facebook, « Neknomination – France » est la traduction hexagonale du phénomène. Si la page rappelle à ses utilisateurs qu’ils doivent être majeurs et rester raisonnables, elle promeut malgré tout une forme aggravée d’alcoolisme, car les vidéos postées sont fréquemment des courses à la performance.

La « Smartnomination », un détournement positif ?

Suite aux drames, un mouvement de résistance s’est organisé. Les « smartnominaters » (adeptes des nominations intelligentes) défient désormais les buveurs d’engager leurs efforts dans l’aide aux plus démunis. La bonne idée a d’abord été celle d’un Sud-Africain. Brent Lindeque a décidé, après avoir été classiquement « neknominé », d’offrir de la nourriture à des sans-abris. Puis, en imitant le procédé original, il a désigné plusieurs amis, afin de les mettre au défi de reproduire ce geste. En France, c’est Thomas Despin qui a relayé la contre-offensive caritative dans une vidéo vue plus de 160 000 fois !

Extrait adapté d’article : NEKNOMINATION : LE JEU D’ALCOOL FAIT DES RAVAGES CHEZ LES JEUNES Par Maximilien Delvallée  © elle.fr 

Un peu d’aide avec le Vocabulaire

  • boire un verre cul sec = to drink in one go
  • en faire davantage = to do more
  • ont rapidement gagné l’ensemble du pays = have quickly spread to the whole country
  • le Royaume-Uni = United Kingdom
  • entraînant les abonnés à se livrer à des challenges de beuverie = leading the suscribers (facebook fans) to engage themselves into binge drinking sessions
  •  au volant = driving
  • ont déjà succombé à des comas éthyliques outre-Manche = have already died from ethylic comas accross the Channel
  • majeurs = over the age
  • elle promeut = it promotes
  • une forme aggravée  = an aggravated form
  • courses = races
  • Suite aux drames = Further to the tragedies
  • détournement  = diversion
  • désormais   = from now on
  • dans l’aide aux plus démunis = in the help towards the poorest
  • la nourriture à des sans-abris = food to homeless people
  • procédé = process
  • afin de les mettre au défi de reproduire ce geste = in order to set themselves a challenge to copy this action
  • a relayé la contre-offensive caritative  = took over the charity counter offensive

Vocabulaire sur l’alcool

  • un buveur – drinker
  • un alcoolique – alcoholic                                                                
  • être ivre – to be drunk
  • être saoul – to be drunk
  • être dépendant à l’alcool – to be dependant to alcohol
  • une cure de désintoxication – rehab
  • une cannette de bière – beer can
  • une bouteille de vin blanc – bottle of white wine
  • une bouteille de vin rouge – bottle of red wine
  • une bouteille de rosé – bottle of rosé
  • un verre de whisky – glass of whiskey
  • boire en soirée – to drink socially
  • boire avec modération – to drink with moderation
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

You need to login or register to bookmark/favorite this content.

About the Author

Delphine O'Brien

Delphine O'Brien is a language teacher for primary, bilingual and secondary students. Member of the Teaching Council, she is a secondary school teacher, examiner and corrector. She is also the owner of the online learning website myfrench.ie.
Ask a question
Did this raise a question for you? Get involved in the discussion.